« Sarkozy ne doit pas considérer les Ivoiriens comme des sujets », Charles Blé Goudé

Posted on 18 décembre 2010

1


Samedi 18 décembre, il est 13heure 55 mn à la place  cp1 de yopougon sicogi. La jeunesse de ladite commune est venue massivement répondre à l’appel du tout nouveau ministre Charles Blé Goudé. Leader patriotique, président du cojep, il est aujourd’hui ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la salubrité dans le gouvernement ivoirien. Après 2h 55mn d’animation musicale. Le « Général » est monté sur le pupitre. L’objectif de ce meeting est de clarifier la situation socio politique actuelle dit-il.

« Je n’ai jamais dit à un jeune  ivoirien d’attaquer les entreprises françaises, ni les ressortissants français, ni l’onuci comme le disent les chaines étrangères. Nous vivons en parfaite harmonie avec les français de cote d’ivoire.  Néanmoins Sarkozy ne doit pas considérer les Ivoiriens comme des sujets. Les occidentaux doivent respecter la constitution ivoirienne. Elle est la boussole du pays».

Vue les propos de la communauté internationale sur les élections présidentielles en Cote d’Ivoire. Le général BLE  pense  que le monde  va de travers car l’Onu ne joue plus son rôle de paix. Elle pense à ses intérets personnels.  Elle avait une feuille de route : celle de placer Alassane Ouattara à la tete du pays.  Car les observateurs de l’Union européenne n’ont point franchi la zone Cno (Centre nord Ouest) pendant les élections. Ils étaient dans les hotels de luxes et sur les pages ivoiriennes. Ils ne peuvent donc pas dire que les électeurs et les représentants du Lmp n’étaient pas violentés.

Blé Goudé a qualifié l’ingérence des Nations Unis comme un coup d’Etat électoral affirmant que « Choi veut opposer les Ivoiriens et les entrainer dans une guerre civile ». Il a condamné fermement cette manière de gérer les crises et a demandé à l’Onu de laissser les Ivoiriens réssoudre leur problème si elle n’a pas de solution.

« Je ne dirai jamais à un Ivoirien d’attaquer un autre ivoirien, ni à une ethnie de brimer une autre. Les desseins de Choi ne s’accompliront pas.  L’onu veut une et unique chose le départ du président Gbagbo». Tout en comptant sur la jeunesse ivoirienne, il rassure que les mains nues, la jeunesse ne permettra jamais qu’on touche leur président même au prix de leurs vies. Il a dit également avoir l’ETERNEL des armées à ses cotés et aux cotés du peuple ivoirien. « Et lui seul défendra la Côte d’Ivoire de ses agresseurs».

Pour conclure , il a demandé aux riverains de yopougon  de rentrer chez eux et surtout qu’ils soient prêt à défendre l’honneur de la Côte d’Ivoire à tout  instant.

Posted in: Dans l'actu