Laurent Gbagbo et les armées internationales en Côte d’Ivoire

Posted on 19 décembre 2010

0


Ainsi donc Laurent Gbagbo a osé le faire ? Demander le départ de l’Armée Française de la Côte d’Ivoire !? Quand on connait l’extrême manque de courage des acteurs politiques Africains en général (l’actuel Président Gabonais de la Commission de l’Union Africaine en est un exemple), nombreux sont ceux qui pensent qu’il s’agit là d’un baroud d’honneur ou d’un coup de poker qui pourrait déverrouiller l’étau françafricain autour de nos pays. L’avenir le dira mais à mon humble avis le départ des troupes françaises et onusiennes du sol ivoirien n’est pas la bonne manière de poser le problème, même si M. Gbagbo a mille raisons de se méfier de l’ONU et de la France.

Précisément, la présence de l’Armée Française en Afrique francophone est si ancienne qu’elle a toujours suscité des controverses au Tchad, à Djibouti, au Gabon, en Centrafrique, au Rwanda et ailleurs. Elle correspond à l’ancienne doctrine d’endigment du Communisme qui a vu l’Occident confier à Paris un rôle de gendarme du « Monde Libre » en terre africaine.

Les temps ont changé depuis la fin de la Guerre Froide et l’Afrique est devenue le théâtre d’une Guerre Mondiale pour les ressources minières qui ne dit pas son nom : des Grands-Lacs au Maghreb et de la Corne de l’Afrique à toute l’Afrique de l’ouest peut-être. En attendant l’Afrique Centrale ?

Lire la suite

Posted in: Dans l'actu