35 revendeurs saisis pour augmentation abusive des prix

Posted on 21 décembre 2010

0


Aussitôt installé, le ministre du Commerce Amara Touré a du pain sur la planche. Le nouveau patron du 26e étage de l’immeuble Centre de commerce international d’Abidjan (Ccia) a été, en effet, accueilli par la flambée des prix sur les marchés. Sans tarder, le ministère a voulu avoir une nette idée de la situation. Surtout au niveau du gaz butane utilisé dans les foyers et dont les prix restent pour le moment fixés par le gouvernement.

source : fratmat.info

Ainsi, plusieurs équipes ont été envoyées sur le terrain pour vérifier la régularité des prix. A la date du mercredi 15 décembre dernier, 35 personnes ont été épinglées. L’information nous a été donnée par le directeur de cabinet du ministre, Elisé Djacouré. Il a ajouté que ce sont des commerçants qui ne respectent pas les tarifs en vigueur. Il s’agit de 1800 Fcfa pour la bouteille de gaz de 6 kilogrammes.

Certains revendeurs n’hésitent pas à vendre cette bouteille à 2500 Fcfa voir 3000 Fcfa, récemment avec la situation politique. Quant à la bonbonne de 12 Kg, le montant homologué est de 4000 Fcfa. Mais, dans beaucoup de quartiers, elle est livrée entre 4500 Fcfa, pour les chanceux, et 7000 Fcfa dans les cas extrêmes. C’est contre cette pratique que le ministère s’est engagé. Les 35 commerçants véreux, aux dires de M. Djacouré, sont saisis et verbalisés dans un premier temps. Par la suite, il leur est imposé une amende. Dans une seconde phase, s’ils ne s’obligent pas, ils sont alors transférés aux autorités judiciaires.

Posted in: Dans l'actu