Paris change de ton et souhaite une « solution pacifique »

Posted on 21 décembre 2010

0


La France appelle à une solution « pacifique et rapide » en Côte d`Ivoire, a déclaré mardi la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, en rappelant que tous les moyens militaires sont prêts si une évacuation de ressortissants venait à être décidée.
« La France appelle à une solution à la fois pacifique et rapide » et « nous voulons que ceci se termine vite, que ceci se termine pacifiquement dans l`intérêt des Ivoiriens et de la Côte d`Ivoire », a-t-elle déclaré à l`Assemblée nationale, en réponse à une question du député Alain Moyne-Bressand (UMP, majorité présidentielle) sur les expatriés français.

La semaine dernière le président français Nicolas Sarkozy avait donné un ultimatum à son homologue ivoirien Laurent Gbagbo pour « quitter le pouvoir ». L’ultimatum s’est achevé le dimanche 19 décembre.

Depuis la réélection du Président Laurent Gbagbo (51%), à la tête de la Côte d’Ivoire, Paris tente d’imposer en vain Monsieur Ouattara, le candidat malheureux.

Christine Amenan

Posted in: Dans l'actu