L’Onuci ouvre le feu sur des civils ivoiriens

Posted on 30 décembre 2010

0


ABIDJAN – Des soldats  de l’opération des Nations Unies en Côte-d’Ivoire (ONUCI)  ont ouvert le feu, mercredi, sur des civils ivoiriens  à Abidjan occasionnant au moins une dizaine blessés. En patrouille dans la commune d’Abobo (Nord d’Abidjan), les soldats ont fait usage de leurs armes à feu à plusieurs reprises contre des civils ivoiriens opposés à la présence des troupes étrangères en Côte d’Ivoire, a constaté Directscoop.  L’une des victimes de la fusillade a évoqué la possibilité qu’il y ait eu des décès suite à l’action musclée des soldats onusiens.

Mardi, un convoi de l’Onuci qui s’avançait en direction de la stratégique centrale électrique d’Azito, près d’Abidjan, avait été forcé de rebrousser chemin par des habitants de Yopougon, une commune d’Abidjan.

Le gouvernement ivoirien avait exigé le départ « immédiat » de l’ONUCI et de la force Licorne en raison de leur « partialité » dans le traitement de la crise en Côte d’Ivoire.

Le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction ivoirienne chargée de donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle avait proclamé Laurent Gbagbo, élu (51%) contre son concurrent Alassane Ouattara (48%) ; mais le chef de la mission de l’Onu en Côte d’Ivoire, en violation de son mandat, avait lui aussi déclaré sur les médias français, un autre élu, Alassane Ouattara faisant ainsi basculer le pays dans une grave crise post-électorale.

Posted in: Dans l'actu