Le Ghana dit niet à la Cédéao

Posted on 30 décembre 2010

1


Le Ghana n’enverra pas de troupes en Côte d`Ivoire dans le cadre d’une éventuelle intervention militaire des pays ouest-africains pour contraindre le président réélu ivoirien Laurent Gbagbo à quitter le pouvoir, a annoncé jeudi 30 décembre 2010, son ministre de la Défense. Cette annonce intervient alors que la Cédéao semble s’être rétractée quant à une invasion militaire en Côte d’Ivoire.

Le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction chargée de donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle  a proclamé Laurent Gbagbo, élu (51%) contre son concurrent Alassane Ouattara (48%) ; mais le chef de la mission de l’Onu en Côte d’Ivoire, en violation de son mandat, a lui aussi déclaré sur les médias français, un autre élu, Alassane Ouattara, faisant ainsi basculer le pays dans une grave crise post-électorale.

Posted in: Dans l'actu