Les Français de Côte d’Ivoire réitèrent leur refus de quitter le pays

Posted on 5 janvier 2011

0


Côte d’Ivoire – Les ressortissants français vivant en Côte d’Ivoire ont décidé de ne pas répondre à l’appel des autorités françaises les invitant à quitter la Côte d’Ivoire, selon l’avocat Jacques Vergès. Dans une interview accordée à radio France info, Maître Vergès a révélé la volonté de la communauté française  vivant en  Côte d’Ivoire de rester dans ce pays.    « On reste et on va prévenir l’ambassadeur qu’on reste », lui auraient-ils confiés.

A l’issue d’une réunion du Président Sarkozy et ses proches collaborateurs, sur la crise ivoirienne, le 21 décembre, les  français de Côte d’Ivoire avaient été invités ,pour la seconde fois, à quitter provisoirement le pays. Plusieurs Français, regroupés dans des associations en Côte d’Ivoire se sont publiquement opposés à « l’ingérence  » de la France dans les affaires ivoiriennes. Ils ont exprimé leur crainte quant aux conséquences négatives sur leurs affaires, d’une solution militaire souhaitée par Nicolas Sarkozy pour obliger le Président réélu Laurent Gbagbo à céder sa place à Alassane Dramane Ouattara.

Plus de 15.000 français vivent en paix en Côte d’Ivoire. Pour la plupart, ce sont des propriétaires de nombreuses entreprises. En 2004, des milliers de français avaient quitté la Côte d’Ivoire, sur instruction de Paris. Ils y étaient vite revenus, fuyant les conditions de vie difficile dans lesquelles ils s’étaient retrouvés dans leur pays.