Tueries en Côte d’Ivoire : Des femmes ivoiriennes veulent porter plainte contre Choï

Posted on 7 janvier 2011

0


Côte d’Ivoire – Les femmes patriotes porteront plainte contre le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu,Young Jin Choï, pour avoir tiré à balles réelles sur de jeunes ivoiriens, a annoncé mardi leur responsable, Bro Grébé Généviève.

Les soldats de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire(ONUCI), dont le départ a été demandé par le Président de la République et son gouvernement pour leur partialité dans la crise ivoirienne, se sont rendus coupables plusieurs fois d’exactions sur des populations civiles non armées. Le Général Mangou, Chef d’Etat-major de l’armée, avait marqué son indignation face à ces actes de violation du code militaire.

Le jeudi 16 décembre, Alassane Ouattara a organisé une marche insurrectionnelle à laquelle avaient participé des rebelles armés des Forces Nouvelles qui le soutiennent. Ces derniers ont, avec l’appui des soldats de l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire(ONU-CI), attaqué les forces de l’ordre, tuant plusieurs d’entre elles.

Depuis septembre 2002, la rébellion des Forces Nouvelles qui soutient Alassane Dramane Ouattara, a commis des violences extrêmes sur les populations, qui continuent encore aujourd’hui de fuir les zones sous leur contrôle. Même les étrangers vivant dans les régions contrôlées par la rébellion ont fait l’objet de représailles et ont dû les quitter pour le sud du pays. L’opposant Alassane Dramane Ouattara tente pour sa part de se disculper, rejetant la responsabilité de ses acte sur  le président Laurent Gbagbo.

Le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction ivoirienne chargée de donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle a proclamé Laurent Gbagbo, élu (51, 45%) contre son adversaire Alassane Ouattara (48%). Le chef de la mission de l’Onu en Côte d’Ivoire, en violation de son mandat, a lui aussi déclaré sur les médias français, Alassane Ouattara, élu.

Depuis lors, Nicolas Sarkozy – avec ses pairs de l’Union européenne – tente d’imposer Alassane Ouattara à la tête de l’Etat ivoirien. Ils multiplient les pratiques et sanctions contre les autorités ivoiriennes, replongeant ainsi, le pays dans une grave crise.

Posted in: Dans l'actu, Justice