Côte d’Ivoire : Des policiers en service essuient des tirs à Abobo

Posted on 11 janvier 2011

0


Abidjan – Des élements de la Police nationale se sont heurtés ce mardi matin à des hommes en armes, vraissemblablement des miliciens pro-Ouattara, qui ont ouvert le feu à Abobo PK18 (nord d’Abidjan).

Les forces de polices effectuaient une opération de perquisitions dans ce quartier lorsqu’elles ont essuyé les premiers coups de feu. Des échanges de tirs ont eu lieu. On dénombre plusieurs blessés selon des sources hospitalières.

Ce quartier est devenu le repère de miliciens armés proche d’Alassane Ouattara. Un élément des Forces de Défense et de Sécurité y avait été calciné lors de la marche insurrectionnelle du 16 décembre. Deux autres avaient été tués par balles.

Depuis septembre 2002, la rébellion des Forces Nouvelles qui soutient Alassane Dramane Ouattara, se livre à des violences extrêmes sur les populations, qui continuent encore aujourd’hui de fuir la zone du nord.L’opposant Alassane Dramane Ouattara tente pour sa part de se disculper, rejetant la responsabilité de ses actes sur  le président Laurent Gbagbo.

Le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction ivoirienne chargée de donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle a proclamé Laurent Gbagbo, élu (51, 45%) contre son adversaire Alassane Ouattara (48%). Le chef de la mission de l’Onu en Côte d’Ivoire, en violation de son mandat, a lui aussi déclaré sur les médias français, Alassane Ouattara, élu.