La médiation informelle d’Obasandjo

Posted on 11 janvier 2011

0


Abidjan-  L’Ancien Président  Nigérian Olusegun Obasanjo, était à Abidjan le week end dernier de façon discrète pour  rencontrer le président Laurent Gbagbo et l’opposant Alassane Ouattara afin de tenter d’obtenir le dénouement pacifique de la situation qui prévaut actuellement en Côte d’Ivoire a-t-on appris de sources proches de la Présidence.

La venue de l’ancien Président Nigérian, commis, selon certaines sources, par le secrétaire général de l’ONU, Ban-Ki Moon marque une volonté manifeste de l’ONU et la communauté internationale de trouver une issue pacifique à la crise ivoirienne. Un volt-face à prendre avec beaucoup de réserves compte tenu du caractère secret de la médiation selon certaines sources proches du dossier.

En 2002, au moment où la Côte d’Ivoire sombrait dans la crise, le Président Obasanjo a pesé de tout son poids pour amener la rébellion de Soro Guillaume, un proche de l’opposant Alassane  Ouattara à la même table de négociation que le Président Laurent Gbagbo.

Depuis les élections du 28 novembre, où le Président Laurent Gbagbo a été réélu avec  51,45%, les Nations Unies tentent par tous les moyens d’imposer un autre. Ils n’ont pas hésité à reconnaître Alassane Ouattara  vainqueur du second tour de la présidentielle du 28 novembre.

L’ONU s’est fondée sur des résultats prononcés par Youssouf Bakayoko, Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), précipitamment « certifiés » par le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies avant la proclamation des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction du pays. Alassane Ouattara, soutenu par la rébellion armée des Forces Nouvelles, refuse de reconnaître sa défaite.