André MBA OBAME se proclame Président du Gabon et prête serment

Posted on 25 janvier 2011

6


Libreville – L’opposant André Mbame Obame a prêter serment lundi en tant que Président du Gabon « conformément à l’article 12 de la Constitution gabonaise ».

Le docteur Raphaël Badega Lendoye a immédiatement été nommé Premier Ministre, chef d’un gouvernement de 19 membres.

Le week-end dernier a été marqué par une intense activité politique notamment à Libreville, la capitale gabonaise, avec une série de rencontres organisées par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) et  l’attente, ce dimanche  d’une « importante déclaration » d’André Mba Obame, secrétaire général de l’Union  Nationale (UN, opposition).

Les partisans de l’UN ont été ainsi conviés au siège de ce parti afin  d’assister à la  sortie du SG, André Mba Obame,  caractérisée par une « Déclaration importante », a-t-on appris alors qu’il était rentré le mois dernier au Gabon au terme d’un long séjour à l’étranger.

A cette occasion, il  avait déclaré: « nous sommes dans une situation comme en Côte d’Ivoire où il y a un président élu et un président légal ».

André Mba Obame s’affirme « président élu » en s’appuyant sur un documentaire diffusé par France 2 dans lequel Michel de Bonnecorse, ex-conseiller Afrique du président français Jacques Chirac affirme que les résultats de la présidentielle ont été inversés. Michel de Bonnecorse a depuis parlé de « montage » de ses propos.

A l’époque, la ministre de la Communication gabonaise Laure-Olga Gondjout avait  qualifié de « non-événement  » le retour de l’opposant avant de  rappeler à celui-ci qu’il n’était pas le « président élu » mais un député.

Les Présidentielles de 2009 avait vu Ali Bongo succéder à son père dans un contexte de violences post-électorale. Les opposants à  Ali Bongo contestaient les résultats qui selon eux avaient été truqués.

La diffusion récente du documentaire « Françafrique » dans lequel un proche de l’Elysée révèle comment la France a renversé les résultats qui donnait gagnant Obame, a remis au jour les revendications de l’opposition gabonaise.

 

Posted in: International