Des Français détenant des visas « Coulibaly » refoulés à Abidjan

Posted on 25 janvier 2011

0


Les mesures prises par le gouvernement pour contourner les effets de la reconnaissance d’Aly Coulibaly en tant qu’ambassadeur (désigné par Ouattara) en France sont entrées en vigueur. Des Français arrivés à Abidjan et détenant des visas «Coulibaly» l’ont appris à leur dépens : ils ont purement et simplement été refoulés à l’aéroport FHB d’Abidjan.

La décision du gouvernement de Paris de recevoir «les lettres decréances d’Ali Coulibaly en tant qu’ambassadeur de France en Côted’Ivoire», au mépris des décisions desautorités d’Abidjan, occasionne déjà des conséquences dommageables pour les voyageurs français. Vendredi déjà, des Français arrivés à l’aéroport d’Abidjan avec un «visa Coulibaly» ont été refoulés à l’aéroport par des policiers.

Leçon à retenirde cette action : les voyageurs français ne pourront venir en Côte d’Ivoire que s’ils disposent des visas délivrés par l’ambassadeur Pierre Kipré. Ce qui confirme les mesures qu’annonçait le ministre Ahoua Don Mello, porte-parole du gouvernement. «Nous allons arrêter une nouvelle procédure d’acquisition des visas et d’autres papiers. Seuls ceux qui la suivront auront leurs papiers et autres documents consulaires. Ne pourront donc entrer en Côte d’Ivoire que ceux qui suivront cette procédure».

Toujours dans sa logique, Paris a, depuis samedi, donné 3 jours à l’ambassadeur Pierre Kipré pour quitter la résidence officielle et céder la place à Ali Coulibaly. Voilà qui devrait aussi emmener le président Gbagbo et son gouvernement à revoir leur position vis à-vis de l’ex-ambassadeur de France en Côte d’Ivoire.