Abidjan- La population ébrié ne veut plus de la rébellion sur ses terres

Posted on 25 janvier 2011

0


Cocody – Les jeunes ébriés, réunis au sein du « Conseil de Sécurité des Jeunes Atchans », ont mené une action, mardi, vers le Golf Hôtel où est retranché l’opposant Alassane Ouattara, les rebelles ainsi que les soldats onusiens, pour leur demander de quitter leur village.

Les ressortissants des soixante villages ébrié et leurs parents, disent ne pas admettre la présence de rebelles sur leur sol.Ils ont donc affiché leur volonté d’aller au Golf Hôtel déloger la rébellion.

Les jeunes ont marqué un arrêt devant l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire pour produire une déclaration ainsi que trois motions.
Une motion de soutien au Président élu Laurent Gbagbo, une motion de remerciement en faveur de la Russie et une motion de protestation pour les Etats-Unis.

Lundi soir, le porte-parole des jeunes atchans, Aguédé Paulin a déclaré sur les antennes de la télévision nationale, que la date du 25 janvier,qu’ils avaient fixé comme délai pour le départ de la rebéllion étant arrivé, ils devaient quitter leur sol.

Les ébriés, autochtones de la ville d’Abidjan, refusent la rebéllion et soutiennent la légalité constitutionnelle.

Refusant sa défaite aux élections présidentielles, l’opposant Alassane Dramane Ouattara s’est retiré au Golf Hôtel avec ses partisans, la rebéllion, les soldats de l’Onu et de la Force Licorne.

Le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction ivoirienne chargée de donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle a proclamé Laurent Gbagbo, élu (51, 45%) contre son adversaire Alassane Ouattara (48%). Le chef de la mission de l’Onu en Côte d’Ivoire, en violation de son mandat, a lui, déclaré sur les médias français, Alassane Ouattara, élu.