Une visite inattendue du Président de l’union Africaine à Abidjan

Posted on 25 janvier 2011

0


ABIDJAN – Le président de l`Union africaine (UA), le Malawite Bingu wa Mutharika, est arrivé mardi à Abidjan où il doit rencontrer le président de la République ivoirien Laurent Gbagbo et l’opposant Alassane Ouattara, a constaté Direct Scoop.

Le président Bingu wa Mutharika est arrivé vers 12H00 (locales et GMT) à l`aéroport d`Abidjan où il a été accueilli par le Premier ministre ivoirien, Aké N`Gbo, et son ministre des Affaires étrangères Alcide Djédjé.
Ce déplacement du président de l`UA, qui n`avait pas été annoncé jusque-là, intervient à quelques jours du sommet de l`organisation panafricaine prévu du 29 au 31 janvier à Addis-Abeba dont le Malawi assure la présidence en exercice.

Plusieurs pays africains s’opposent à  l’option militaire préconisée par l’Occident, notamment la France dans le règlement de la crise ivoirienne. L’Afrique du Sud, l’Angola, la Gambie, le Cap-Vert, le Ghana, la République Démocratique du Congo, le Bénin, la Guinée équatoriale, l’Ouganda, de même que la Russie, la Chine, le Brésil ont déjà manifesté leurs désaccords quant à l’usage de la force dans la crise que connaît le pays.

La France dans l’intention d’influencer la décision de certains pays Africains n’a pas hésité d’annuler mardi dernier la dette du Malawi, pays assurant la présidence de l’UA. Une dette qui s’élevait à 10,8 millions d’euros.

Le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction ivoirienne chargée de donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle a proclamé Laurent Gbagbo, élu (51, 45%) contre son adversaire Alassane Ouattara (48%). Le chef de la mission de l’Onu en Côte d’Ivoire, en violation de son mandat, a lui aussi déclaré sur les médias français, un autre élu, Alassane Ouattara replongeant ainsi le pays dans une grave crise.