Le procès des responsables de la filière Café-Cacao renvoyé pour 2 mois?

Posted on 27 janvier 2011

0


ABIDJAN – Le procès des 24 responsables de la filière Café-Cacao a rouvert jeudi. Il devrait être suspendu pour deux mois au maximum sous la requête du Procureur de la République.

Le Procureur a relevé l’absence de plusieurs témoins clés intervenant dans l’affaire. Il a donc demandé l’application des articles 545 et 555 du Code de Procédure Pénale qui préconise le renvoi dans de tels cas pour un délai de 2 mois maximum.

La défense quant à elle, n’a trouvé aucune objection soutenant qu’elle était pour « l’éclatement de la vérité ».  Le juge après plusieurs suspensions momentanées sa décision à vendredi matin.

Les 24 prévenus avaient obtenu la liberté provisoire le 7 janvier. Le Président Laurent Gbagbo avait instruit le Procureur de la République, Tchimou Raymond, aux fins d’une enquête, suite aux soupçons de détournements de fonds au sein de la filière café-cacao.

Le procès a été maintes fois reporté. Les avocats de la défense ont même porté plainte contre l’Etat de côte d’Ivoire pour « détention illégale et prolongée de leurs clients ».

Dès son accession au pouvoir en 2000, le Chef de l’Etat a procédé à une réforme de la filière, par la création d’organes visant à faire bénéficier des retombées de la production aux planteurs. Le prix du cacao est aujourd’hui à 1100 F CFA le kilo. Le café et le cacao représentent près de 20% du PIB et 40% des recettes d’exportations.

Posted in: Dans l'actu, Justice