UA: un sommet pour sortir la côte d’ivoire de la crise

Posted on 30 janvier 2011

1


ADDIS ABEBA – Une trentaine de chefs d’Etat africains tentent dimanche de mettre un terme à l’enlisement de la crise ivoirienne, au premier jour d’un sommet à Addis-Abeba qui célèbrera également l’avènement attendu d’un nouvel Etat, le Sud-Soudan.

« Je déclare ouverte la 16e session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine », a déclaré le président en exercice de l’organisation, le malawite Bingu wa Mutharika. Le sommet, prévu jusque lundi, devrait entériner les décisions prises vendredi et samedi sur la Côte d’Ivoire, lors de réunions préparatoires, et permettre aux chefs d’Etat membres de l’UA de parler d’une seule voix pour résoudre l’imbroglio né du scrutin présidentiel contesté du 28 novembre. L’UA va mettre en place un panel de cinq chefs d’Etat représentant les différentes régions du continent, chargé de présenter d’ici un mois des décisions « contraignantes ».

Depuis sa défaite à l’élection présidentielle du 28 novembre, l’opposant Alassane refuse tout dialogue avec le président Laurent Gbagbo il n’a pas hésité d’appeler à une marche insurrectionnelle le jeudi 16 décembre visant à déstabiliser le régime démocratiquement élu. Une marche qui s’est soldé par un affrontement armée entre l’armée républicaine et des rebelles mercenaires soutenu par la mission de l’ONU en côte d’ivoire.