Côte d’Ivoire : Une intervention militaire « absolument inacceptable » selon Moscou

Posted on 8 février 2011

0


MOSCOU – La Russie a réaffirmé mardi son opposition à toute solution militaire dans la crise ivoirienne.

« Une intervention extérieure au processus électoral et, à plus forte raison, une intervention militaire sont absolument inacceptables et susceptibles de déstabiliser tant l’Afrique occidentale que tout le continent africain», a déclaré mardi le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov qui recevait son homologue sénégalais, Madické Niang.

Pour le diplomate russe, la communauté internationale  « ne peut pas se permettre de créer des précédents pareils, de donner un mauvais exemple qui sera repris chaque fois que quelqu’un sera mécontent du résultat des élections ».

Cette déclaration vient confirmer la position du gouvernement russe qui préconise une solution négociée en Côte d’Ivoire. Moscou a soumis la reconnaissance de Ouattara comme « président élu » à la validation par le Conseil Constitutionnel ivoirien, juridiction chargée de  proclamer les résultats définitifs des présidentielles, qui a  lui proclamé Laurent Gbagbo élu. La Russie s’est même opposée à des résolutions du Conseil de Sécurité qu’elle a jugées trop « politiques ».

Le Nigeria a demandé récemment une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU l’autorisant à intervenir militairement en Côte d’Ivoire pour « installer Ouattara ». La quasi-totalité des Etats africains s’oppose à cette option préconisée par la France à travers le Nigeria, le Sénégal et le Burkina Faso.