Côte d’Ivoire : Un bateau sud-africain suscite la polémique chez les pro-Ouattara

Posted on 14 février 2011

1


ABIDJAN – Soro Guillaume, chef de la rébellion pro-Ouattara des Forces Nouvelles, a révélé dans une interview publiée lundi, avoir rencontré l’ambassadeur d’Afrique du Sud au sujet d’un bateau sud-africain ayant accosté aux larges des côtes ivoiriennes.

Il s’est agi pour le camp Ouattara de se rassurer quant à un éventuel soutien militaire au Président Gbagbo. « Ce n’est nullement un soutien à Gbagbo », s’est-il voulu rassurant.

Le président de la Commission (pouvoir exécutif) de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) s’étaient déjà prononcé contre l’arrivée de ce même bateau lors d’une conférence de presse mardi 8 février. Le chef de la Cedeao s’en est ouvertement pris à l’Afrique du Sud qu’il accuse d’être un soutien de Laurent Gbagbo.

La presse pro-Ouattara, a quant à elle, cru voir une redite du scénario zaïrois à l’époque de Mobutu où une rencontre entre Kabila et Mobutu avait été organisée sur un bateau sud-africain en présence du légendaire Mandela.

Ce bateau rejoint l’Amsterdam, un navire néerlandais venu en soutien aux forces françaises engagées auprès de l’ONUCI (Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire) qui soutient Ouattara.

Depuis la réélection du Président Gbagbo avec  51,45%, la Côte d’Ivoire est plongée dans une  crise politique  consécutive au refus de l’opposant Alassane Ouattara d’accepter sa défaite.

La Cedeao qui soutient Ouattara envisage une intervention armée pour imposer celui-ci. Ce à quoi s’oppose l’UA (Union Africaine) qui a dépêché à Abidjan un comité d’évaluation du processus électoral avant de proposer des solutions négociées.