Côte d’Ivoire – Asphyxie financière. La presse occidentale craint une révolution anti-Ouattara

Posted on 16 février 2011

2


PARIS –  La presse française s’est  faite l’écho mardi de « difficultés économiques » que rencontrerait la Côte d’Ivoire consécutivement à « la guerre économique lancée par Ouattara »,  avec le soutien de l’Union Européenne (UE), contre le gouvernement ivoirien.

Plusieurs journaux français n’ont pas manqué de relever  la fermeture mardi de 2 filiales de banques françaises et américaines. Le quotidien catholique La Croix, se fondant sur le témoignage d’un « habitant d’Abidjan », s’inquiète d’une montée du sentiment anti-français. «… c’est à cause de Ouattara. L’hostilité monte aussi contre la France », aurait révélé cette source à propos desdites fermetures.

L’Expansion.com, un site d’informations lui, voit en cet engagement de l’Europe un piège pour l’opposant Ouattara. Pour ce magazine, la volonté d’ «asphyxier financièrement » le Président Laurent Gbagbo pourrait se retourner contre l’opposant Ouattara.

«…l’étouffement financier du président [Laurent Gbagbo] a des conséquences dans la vie quotidienne des Ivoiriens. Privés d’argent, ces derniers pourraient se retourner contre » Alassane Ouattara, peut-on lire sur le site.

Depuis la réélection du Président Laurent Gbagbo avec  51,45%, la France tente d’imposer sans succès son adversaire Alassane Ouattara, un proche de Nicolas Sarkozy. Elle multiplie les ultimatums, menaces et autres sanctions par l’entremise de l’Union Européenne, préconisant « une asphyxie financière » de l’économie du pays.