Crise Ivoirienne : Après son refus de rencontrer le Panel, Ouattara fait volte-face

Posted on 22 février 2011

8


ABIDJAN – Le Panel des Chefs d’Etats africains commis par l’UA (Union Africaine) pour trouver une solution pacifique à la crise ivoirienne doit rencontrer mardi l’opposant Alassane Ouattara qui s’était refusé à le rencontrer la veille.
Alassane Ouattara avait refusé lundi soir de recevoir le Panel, prétextant de l’absence du Président burkinabé Blaise Compaoré. Selon certaines indiscrétions, le camp Ouattara aurait même récusé le Président Sud-Africain Jacob Zuma. Une position qui aurait suscité le courroux des 3 autres Chefs d’Etats, membres de la délégation, qui par solidarité ont ajourné la rencontre.
Des tractations ont eu lieu toute la nuit du lundi en vue de rapprocher les points de vue et permettre une rencontre entre le Panel et Ouattara, le Président Gbagbo ayant déjà échangé avec ses homologues.
Le chef rebelle pro-Ouattara, Soro Guillaume était l’émissaire de son camp auprès des ministres des Affaires étrangères des pays (Mauritanie, Afrique du sud, Tchad, Tanzanie) constituant le Panel et de Monsieur Ping afin de négocier une rencontre pour le lendemain matin. Tout semble être rentré dans l’ordre puisque selon plusieurs sources concordances ladite rencontre devrait avoir lieu la matinée du mardi.
Le camp Ouattara a déjà affirmé qu’il « ne croyait pas » de la mission des chefs d’Etats Africains. Soro Guillaume a révélé que son camp était « armé et déterminé » pour reprendre la guerre, la communauté internationale ayant abandonné « l’option militaire » prônée par son camp.
La Côte d’Ivoire a replongé dans la crise suite au refus de l’opposant Alassane Ouattara, un proche de Sarkozy, de se plier aux résultats définitifs de l’élection présidentielle du 28 novembre. Soutenu par la France, il tente sans succès de renverser le gouvernement ivoirien.