Sarkozy a fait pression sur Youssouf Bakayoko

Posted on 22 février 2011

4


ABIDJAN – La presse ivoirienne s’est faite l’écho mardi d’un courrier du Président français Nicolas Sarkozy, adressé au Président de la Commission Electorale Indépendante le 1er décembre alors que ladite Commission peinait à donner les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 28 novembre.
Dans cette lettre, Nicolas Sarkozy rassurait Youssouf Bakayoko de son soutien ainsi que de celui de « toute la communauté de l’Union européenne ». « Exhortant » Youssouf Bakayoko au prononcé des « résultats provisoires », le Chef de l’Etat français a, dans cette lettre, estimé « nécessaire que [son] ambassadeur soit informé de façon quasi automatique de la suite des évènements ».
Selon une source proche du panel des chefs d’Etat, ceux-ci seraient en possession dudit courrier. Ce document vient confirmer les accusations d’« ingérence » contre les autorités françaises. Le Président ivoirien avait déjà révélé le rôle des ambassadeurs français et américain dans « la mise en scène de la diffusion par Youssouf Bakayoko de résultats au QG de Ouattara ».
Depuis le 28 novembre, la France tente d’imposer sans succès l’opposant Alassane Ouattara, un «ami» de Sarkozy, malgré sa défaite constatée par le Conseil Constitutionnel, plus haute juridiction chargée de proclamer les résultats définitifs des présidentielles en Côte d’Ivoire.

Posted in: Dans l'actu