Le camp Ouattara en plein dans la guerre

Posted on 24 février 2011

1


ABIDJAN – Le camp Ouattara a affiché mercredi son intention de poursuivre les combats pour imposer Alassane Ouattara à la tête du pays.

Dans une interview diffusée mercredi sur les ondes de la chaîne de télé pirate TCI, le Capitaine Alla, porte-parole du chef rebelle pro-Ouattara, Soro Guillaume a révélé que son camp réservait « une situation de guerre (…) aux ivoiriens ».

La sortie du nouveau porte-voix de la rébellion pro-Ouattara est, aux dires d’une source militaire, «un appel voilé à la reddition ». « Loin d’être une banale interview, cet échange était destiné aux militaires ivoiriens qui soutiennent la République », explique une autre source, spécialisée dans les codes militaires. « Voyez qu’il leur prédit une mort quasi-certaine lorsqu’il affirme qu’ils vont mourir en mission ! », poursuit la même source.

Cette nouvelle sortie du camp Ouattara intervient alors qu’une unité du Centre de Commandement des Opérations de Sécurité (Cecos) a été prise mardi dans une embuscade occasionnant au moins une dizaine de morts de part et d’autres. Le camp commando a essuyé mercredi une attaque. Une offensive d’envergure est en cours pour « pacifier » définitivement la zone.

Le chef rebelle pro-Ouattara, Soro Guillaume avait annoncé dimanche la reprise des combats, révélant que son camp était « armé et déterminé ». Une annonce faite alors que les chefs d’Etat mandatés par l’UA (Union Africaine) arrivaient à Abidjan rencontrer le Président Laurent Gbagbo et l’opposant Alassane Ouattara en vue d’une issue pacifique à la crise ivoirienne.