Côte d’Ivoire : Le signal de la Radiotélévision Ivoirienne (RTI) a été rétabli

Posted on 28 février 2011

4


ABIDJAN – Le centre émetteur de la RTI (radiotélévision ivoirienne) a été remis en état de fonctionnement dans la soirée de dimanche.

Moins de 24 heures après le bombardement du centre émetteur d’Abobo lors des affrontements entre les FDS et les rebelles pro- Ouattara, le signal hertzien de l’émetteur a été rétabli par les techniciens. Les ivoiriens qui n’ont pu capter la télévision nationale, qu’à partir du bouquet Canal Plus dans la nuit du samedi à dimanche, ont suivi le journal de 20 heures et les différents programme de leur chaîne nationale dimanche soir, toutefois en réorientant l’antenne vers la maison de la RTI à Cocody.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le centre émetteur de la RTI à Abobo a été coupé « durant les échanges de tirs » entre les Forces de défense et de sécurité et les rebelles pro-Ouattara selon des observateurs.

Depuis des semaines, la commune d’Abobo est le théâtre  de violents affrontements à l’arme lourde entre les forces de défenses et de sécurité (FDS) et les rebelles pro-Ouattara.

Des milliers de populations continuent de fuir la zone.

La radiotélévision ivoirienne (RTI) est au centre des enjeux politiques et stratégiques pour l’opposant Alassane Ouattara et ses rebelles de renverser le président Laurent Gbagbo.

Des hommes en armes avaient tenté le lundi 7 février de prendre le contrôle du centre émetteur de la RTI (Radiotélévision Ivoirienne) à Abobo (Abidjan). Cette tentative avait donné lieu à des affrontements entre les FDS (forces de défense et de sécurité) assurant la sécurité dudit centre et les rebelles pro-Ouattara qui avaient été mis en déroute.

Refusant sa défaite constatée par le Conseil Constitutionnel, et rejetant par avance toute solution pacifique du Panel de l’UA, Alassane Ouattara depuis son QG du Golf Hôtel tente par tous les moyens de renverser le Président démocratiquement élu.