Onuci et Licorne interdites de vol en Côte d’Ivoire (Gouvernement)

Posted on 9 mars 2011

4


ABIDJAN – La mission de l`ONU en Côte d`Ivoire (Onuci) et la force française Licorne « sont interdites de survol et d’atterrissage » dans le pays, a annoncé mercredi soir le gouvernement ivoirien.

Cette décision est rendue publique quelques heures après que des représentants du président Laurent Gbagbo ainsi que l’opposant Alassane Ouattara,  se sont rendus à une réunion de l`Union africaine à Addis Abeba, censée trouver une issue à la meurtrière crise de contestation des élections ivoiriennes.
« Les aéronefs de l’Opération des Nations unies en Côte d`Ivoire (Onuci) et ceux de l’opération Licorne sont interdits de survol et d’atterrissage sur toute l’étendue du territoire de la République de Côte d`Ivoire », selon un arrêté lu sur la télévision publique RTI.

« Toute autre opération exceptionnelle de survol et d’atterrissage est soumise à autorisation préalable du ministre des Transports », ajoute le gouvernement ivoirien. Il s’agit de « préserver l’intégralité et l’intégrité du territoire national ainsi que la sécurité des biens et des personnes », a-t-il expliqué.

Le Chef de l’Etat ivoirien a réclamé depuis fin 2010 le départ de l’Onuci et de Licorne, qui tentent d’imposer par la force Alassane Ouattara pourtant candidat malheureux aux scrutin de novembre.