Côte d’Ivoire/rébellion : Nouveau nom, mêmes méthodes

Posted on 10 mars 2011

8


ABIDJAN – La rébellion pro-Ouattara, a déclaré dans un communiqué rendu public mercredi à Bouaké  que la coalition des rebelles des Forces Nouvelles (rébellion armée pro-Ouattara) et des déserteurs de l’armée régulière les ayant rejoint se ferait appeler « Forces Républicaines de la Côte d’Ivoire ».

Ils ont également décidé de désigner  Famoussa Ouattara, précédemment adjoint au com’ zone  (chef rebelle de zone) de Bouaké,  en qualité de « responsable du ralliement » des  « Forces Républicaines de la Côte d’Ivoire » dans les zones nord contrôlées par la rébellion.

Ces mesures interviennent alors que l’image de la rébellion pro-Ouattara est quelque peu ternie ces dernières semaines par la multiplication d’ attaques terroristes qu’elle a perpétré  au sud de la Côte d’Ivoire (Abidjan), à l’ouest à Zouan-Hounien, Toulepleu, Duékoué, Guiglo et au centre (Tiébissou, Yamoussoukro et Daoukro).

Ces attaques répondaient notamment à une interview diffusée sur les ondes de la chaîne de télévision pirate TCI, du  Capitaine Alla porte-parole de Soro Guillaume qui révélait que son camp réservait « une situation de guerre » aux Forces régulières à qui il promettait « la mort ».

Depuis septembre 2002, la rébellion qui soutient Alassane Ouattara se livre à des violences extrêmes sur les populations qui continuent encore aujourd’hui de fuir la zone du nord. L’opposant Alassane Ouattara tente pour sa part de se disculper, rejetant la responsabilité de ses actes sur  le président Laurent Gbagbo.

Le Conseil Constitutionnel, plus haute juridiction ivoirienne chargée de proclamer les résultats définitifs des élections présidentielles, a proclamé Laurent Gbagbo élu avec  51, 45% des suffrages. Le juge se fondant sur des cas de fraudes massives avérées et d’exactions commises sur les populations, notamment sur les partisans de la majorité présidentielle, dans certaines zones du nord, a annulé plusieurs votes. Refusant sa défaite, Alassane Ouattara, depuis son QG du Golf Hôtel, tente de renverser par les armes le Président Laurent Gbagbo.

Posted in: Dans l'actu