Côte d’Ivoire : Ouattara au Conseil constitutionnel : « Vous avez commis une forfaiture »

Posted on 15 mars 2011

23


ABIDJAN – L’opposant ivoirien Alassane Ouattara s’est prononcé, mardi dans la soirée, dans une allocution diffusée par la chaine de télé pirate TCI, sur la situation politique de la Côte d’Ivoire en s’adressant notamment au Président de la République, au Conseil Constitutionnel, ainsi qu’au personnel militaire et civil de l’Etat.

Dans son discours il  a rendu le Président Laurent Gbagbo responsable de la situation actuelle en Côte d’Ivoire  qu’il a qualifiée de  » grave et intolérable », affirmant qu’ il s’agissait pour Laurent Gbagbo et pour ses proches de « la dernière chance ».

« Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Constitutionnel, a-t-il poursuivi, vous devez reconnaitre que vous avez commis une forfaiture en ne disant pas le droit. » avant d’asséner : « Votre décision est un déni de justice. » L’ancien premier ministre a également invité les militaires et les autres fonctionnaires au ralliement.

Cette sortie fait suite à la demande du Conseil de Paix et de sécurité de l’UA (Union Africaine),  invitant le Conseil Constitutionnel ivoirien à investir en qualité de Président de la République, Alassane Ouattara, malgré la défaite de celui-ci aux élections présidentielles  de novembre 2010.

Pascal Affi N’Guessan, chef de la délégation représentant le Président Gbagbo à Addis-Abeba, avait qualifié la décision de « contradictoire » et estimé ces propositions « inacceptables ».

Le Président Laurent Gbagbo qui « s’adressera bientôt à la nation », probablement jeudi à 20 heures, a, en fin de semaine, appelé  la population au calme, la rassurant quant à « l’issue certaine » de la crise ivoirienne.