Message à la Nation : Les ivoiriens retiennent leur souffle

Posted on 17 mars 2011

16


CÔTE D’IVOIRE – Le Président Laurent Gbagbo s’adressera à la nation ivoirienne jeudi en fin de soirée, a-t-on appris à la télévision d’Etat.

Cette adresse est très attendue par la population qui dit « avoir besoin d’entendre un mot » du chef de l’Etat face à l’actualité politique brûlante du moment.

« Il faut qu’il dise quelque chose pour nous rassurer sur la situation qui prévaut actuellement », affirme Konaté Issiaka, jeune cadre dans une banque.

Le discours du Chef de l’Etat ivoirien qui était attendu après les conclusions du Panel des chefs d’Etats, doit intervenir au moment où Abidjan et l’ouest du pays font face à une cascade de violences perpétrées par les rebelles pro-Ouattara.

« On n’a jamais vu une telle violence en Côte d’Ivoire. Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités pour qu’Alassane Ouattara et sa rébéllion, Sarkozy et l’ONU cessent de nuire ainsi au peuple ivoirien », crie en colère Kouassi Amenan, ménagère, déplacée du quartier d’Abobo.

Les nombreuses exactions de populations par les rebelles en complicité avec les forces internationales , ont causé de nombreux déplacés internes et externes, dont des milliers sont réfugiés au Libéria.

Cette rébellion qui utilise des « méthodes terroristes » (attentat contre les domiciles privés, attaques des villages, assassinats rituels en égorgeant les victimes, incinérations des prisonniers), est soutenue par les forces onusiennes qui lui prêtent mains fortes.

Refusant sa défaite constatée par le Conseil Constitutionnel, plus haute juridiction chargée de proclamer les résultats définitifs des élections présidentielles, Alassane Ouattara depuis son QG du Golf Hôtel, tente en complicité avec l’ONUCI, la force  française Licorne et ses miliciens rebelles, de renverser le gouvernement  de Côte d’Ivoire.