CEDEAO/Justice : Les Etats membres, sommé de s’abstenir d’user de la force en Côte d’Ivoire

Posted on 18 mars 2011

5


ABUJA – La Cour de justice de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a ordonné vendredi aux Etats membres de s’abstenir d’intervenir militairement en Côte d’Ivoire.

Selon la présidente de la Cour, Awa Daboya Nana, les 15 Etats que comporte l’organisation doivent « se conformer strictement à l’article 23 du règlement de la Chambre » qui «  prévoit que, quand un conflit vient devant la Chambre, les Etats membres doivent s’abstenir de toute action susceptible d’aggraver le conflit ».

Cette mesure qui demeure provisoire en attendant le jugement sur le fond du 9 mai intervient alors que le gouvernement ivoirien a accusé jeudi le Nigeria de convoyer des mercenaires (500) en côte d’Ivoire en vue d’un soutien militaire à la rébellion pro-Ouattara.

Le Président Laurent Gbagbo avait saisi en février la Cour de justice de la Cédéao pour dénoncer l’ingérence de la CEDEAO qui avait menacé sous l’impulsion du Nigeria, du sénégal et du Burkina, la côte d’Ivoire d’invasion armée pour installer Ouattara.