Côte d’Ivoire : Ouattara annonce la fermeture des frontières, l’ONUCI dément

Posted on 31 mars 2011

19


ABIDJAN – Le camp Ouattara, probablement sûr de faire tomber la capitale sous son contrôle, a annoncé dans la foulée la fermeture des frontières. Une information qui a été démentie dans la soirée par l’Opération des Nations Unies en côte d’Ivoire.

Interrogé par la chaîne arabophone Al-Jazeera, un des porte-paroles de l’institution a démenti l’information ainsi que l’occupation de l’aéroport par les forces onusiennes.

La tension était vive jeudi dans la capitale ivoirienne alors que les rumeurs ont fait le tour de la ville, relayées et amplifiées via facebook et twitter.

La coupure momentanée du canal hertzien de la télévision publique avait finir par faire croire à une prise du site par les forces d’Alassane Ouattara lorsqu’un reportage non commenté montrera le Président Gbagbo entouré de ses proches collaborateurs.

D’autres rumeurs annonçaient pour mort le commandant des forces terrestres, Detoh Leto Firmin. Une information qui sera démentie par l’annonce de son ralliement à Alassane Ouattara.

Soro Guillaume, chef rebelle pro-Ouattara, avait donné depuis Yamoussoukro un ultimatum de 3 heures maximum au Président Laurent Gbagbo pour se retirer.

Cet ultimatum a expiré à 19 heures local, sans aucune réaction du gouvernement ivoirien. Des échanges de tirs entre FDS (forces de défense et de sécurité) et rebelles ont été signalés dans plusieurs quartiers d’Abidjan.

Une cinquantaine de soldats de la Licorne a par ailleurs été déployée dans un quartier du sud de la capitale, officiellement pour sécuriser les ressortissants français » qui y vivent.

Abidjan était sous tension jeudi alors les forces d’Alassane Ouattara, qui observent une avancée surprenante depuis le début de la semaine ont fait leur entrée à Abidjan.