Côte d’Ivoire : Scènes de pillage à Abidjan et dans plusieurs villes de l’intérieur

Posted on 31 mars 2011

7


ABIDJAN – Plusieurs supermarchés de la capitale ivoirienne ont été pillés jeudi à la faveur des combats entre les partisans de l’opposant Alassane Ouattara et les forces de défense et de sécurité (FDS).

Selon plusieurs témoins, deux supermarchés auraient été saccagés et pillés par les partisans de Ouattara à Marcory (sud d’Abidjan). Ces commerces seraient la propriété de proche du Président ivoirien Laurent Gbagbo.

Un journaliste de DirectScoop rapporte aussi des scènes de pillages à Divo (sud-ouest) par des manifestants pro-Ouattara. A Abengourou où ils ont fait leur entrée dans la soirée du mardi, les familles de gendarmes et autres membres des forces de défense et de sécurité (FDS) sont prises à parti.

« Sous les indications des jeunes RHDP (coalition politico-armée soutenant Ouattara), les rebelles s’en prennent aux familles de gendarmes et aux membres de la majorité Présidentielle », rapporte un habitant joint au téléphone.

A Bouaflé et à Issia, les populations se sont réfugiées dans la brousse fuant les exactions des forces de Ouattara. Dans plusieurs villes (Issia, Gagnoa et Abengourou), les prisons civiles ont été ouvertes et les prisonniers armés.

Les rebelles d’Alassane Ouattara, largement aidé par les forces onusiennes, mènent depuis le début de la semaine une vaste offensive sur les différents fronts. Plusieurs villes dont la capitale politique seraient tombées sous leur contrôle. L’objectif serait de prendre Abidjan avant « l’échéance du 31 mars ».