Communiqué DirectScoop

Posted on 12 avril 2011

334


Depuis quelques mois, nous nous sommes retrouvés sur cet espace pour défendre ensemble le droit de l’Afrique à l’autodétermination.

Directscoop s’est efforcé d’apporter, d’un point de vue africain, une information honnête, juste, vérifiée, fondée sur les principes qui encadrent la profession journalistique mais également sur ceux qui régissent les Etats de droit : Respect du caractère sacré des faits, respect des lois, respect des institutions et des hommes qui les incarnent.

Quelques pays africains ont été couverts par les articles de Directscoop mais globalement, l’équipe a privilégié la Côte d’Ivoire où s’est joué, ces derniers mois, une partie du destin de l’Afrique.

Bien évidement, Directscoop  continuera à suivre pour vous l’actualité en Côte d’Ivoire dans une perspective constructive. Toutefois pour respecter sa vocation panafricaine, ce pays n’aura plus l’exclusivité de la couverture des dépêches qui s’étendront progressivement à l’ensemble du continent.

Ce site qui avait été ouvert avec le secret espoir de toucher quelques lecteurs et de recevoir quelques réactions aux articles a plutôt trouvé un fort écho auprès de vous : En moins de 4 mois de publication, votre site a pu drainer plus d’un million 300 milles visites !

Mieux, vous avez su créer, à notre insu, et pour le plus grand bien du site, une communauté émergente, vivante, participative et pro-active.

Toute l’équipe de Directscoop tient ici à vous adresser ses sincères remerciements pour votre confiance et votre participation.

La rédaction.

Depuis quelques mois, nous nous sommes retrouvés sur cet espace pour défendre ensemble le droit de l’Afrique à 

l’autodétermination.

Directscoop s’est efforcé d’apporter, d’un point de vue africain, une information honnête, juste, vérifiée, fondée sur les principes qui encadrent la profession journalistique mais également sur ceux qui régissent les Etats de droit : Respect du caractère sacré des faits, respect des lois, respect des institutions et des hommes qui les incarnent.

Quelques pays africains ont été couverts par les articles de Directscoop mais globalement, l’équipe a privilégié la Côte d’Ivoire où s’est joué, ces derniers mois, une partie du destin de l’Afrique.

Bien évidement, Directscoop  continuera à suivre pour vous l’actualité en Côte d’Ivoire dans une perspective constructive. Toutefois pour respecter sa vocation panafricaine, ce pays n’aura plus l’exclusivité de la couverture des dépêches qui s’étendront progressivement à l’ensemble du continent.

Ce site qui avait été ouvert avec le secret espoir de toucher quelques lecteurs et de recevoir quelques réactions aux articles a plutôt trouvé un fort écho auprès de vous : En moins de 4 mois de publication, votre site a pu drainer plus d’un million 300 milles visites !

Mieux, vous avez su créer, à notre insu, et pour le plus grand bien du site, une communauté émergente, vivante, participative et pro-active.

Toute l’équipe de Directscoop tient ici à vous adresser ses sincères remerciements pour votre confiance et votre participation.

La rédaction.

Advertisements
Posted in: Dans l'actu