Côte d’Ivoire: Raila Odinga souhaite une amnistie pour le président Gbagbo

Posted on 13 avril 2011

124


WASHINGTON – Le Premier ministre kényan Raila Odinga, qui avait été médiateur dans la crise ivoirienne, a préconisé mercredi d’amnistier le président Laurent Gbagbo en vue d’apaiser les tensions.

« J`ai parlé d`amnistie parce que je ne crois pas qu`un châtiment (…) résoudra les problèmes de la Côte d`Ivoire », a-t-il déclaré aux analystes du Centre d`études stratégiques et internationales (CSIS) à Washington.

Alassane Ouattara a indiqué qu’il souhaitait  instaurer une « commission vérité et réconciliation », et a annoncé lundi le lancement d’une procédure judiciaire contre Laurent Gbagbo, son épouse Simone et ses collaborateurs.

M. Odinga, interpellé par un auditeur qui s`inquiétait de l`exemple qu`une amnistie donnerait à d`autres dirigeants africains, a souligné que Laurent  Gbagbo était arrivé en tête du 1er tour de la présidentielle ivoirienne, et avait encore obtenu, selon lui,  46% des suffrages au deuxième tour du 28 novembre 2010.

En raison de cette popularité réelle, juger M. Gbagbo ne serait « pas souhaitable dans un pays sortant de la guerre civile », a-t-il estimé: « Si on veut réconcilier, il faut offrir à Gbagbo une porte de sortie ».

M. Odinga, qui avait été nommé en décembre envoyé spécial de l`Union africaine (UA) pour la crise ivoirienne, a aussi suggéré d`inclure des proches du président Gbagbo dans un gouvernement ivoirien d’union.