Côte d’Ivoire/enlèvement de Gbagbo: sa famille saisit des avocats français (conseiller)

Posted on 13 avril 2011

69


PARIS – Une fille de Laurent Gbagbo a saisi des avocats français pour étudier la « légalité » de la capture lundi de ses parents ainsi que celle de l`intervention militaire française en Côte d`Ivoire, selon un communiqué transmis mercredi par un conseiller à Paris du président Laurent Gbagbo.

« J`ai décidé, en accord avec ma famille, de demander à Me Jacques Vergès, Me Roland Dumas, Me Gilbert Collard, Me François Epoma, Me Habiba Touré, de constituer un collectif d`avocats afin d`assurer la défense » de Laurent et Simone Gbagbo, « ainsi que des autres membres de ma famille et des collaborateurs détenus illégalement par les rebelles », affirme Marie-Antoinette Singleton dans un communiqué transmis par  Toussaint Alain.

« J`ai demandé à ces avocats d`étudier les conditions de légalité, au sens international, de « l’arrestation » du président de la République et de la Première dame et aussi la légalité internationale de l`intervention de l`armée française qui a agi en dehors du cadre de la résolution 1975 du Conseil de sécurité de l`ONU », ajoute Marie-Antoinette Singleton, qui vit aux Etats-Unis.

Ces cinq avocats sont inscrits au barreau de Paris. Roland Dumas, ex-ministre socialiste des Affaires étrangères, et Jacques Vergès, avaient dénoncé en décembre à Abidjan une ingérence française et internationale en Côte d’Ivoire et apporté leur soutien à Laurent Gbagbo, dont ils sont de proches conseillers.

Après quatre mois de crise post-électorale, le président Gbagbo a été  capturé lundi par les légionnaires français et remis aux combattants de Ouattara, après un pilonnage intensif de sa résidence par l’aviation française et celle de l`Onuci (force de l`ONU).

Une frange importante des populations ivoiriennes accuse Paris d`avoir envoyé des forces spéciales pour « enlever » Laurent Gbagbo.

Posted in: Dans l'actu, Justice