Crise Ivoirienne : « La France a reconquis la Côte d’Ivoire » (Vergès)

Posted on 13 avril 2011

46


PARIS – L’avocat français Jacques Vergès a accusé la France d’impérialisme en Côte d’Ivoire, lors d’une conférence de presse mardi.

« La France a reconquis la Côte d’Ivoire », a-t-il lancé avant de rappeler la capture du Président Laurent Gbagbo par les forces françaises qui l’ont  « livré aux rebelles ». Pour l’avocat du Président ivoirien détenu, la France devrait avoir « honte » car elle fait endurer une grande « douleur » au peuple ivoirien.

Cette conférence de presse co-animée avec Alain Toussaint, conseiller du Président Gbagbo, a permis de faire la lumière sur les conditions de la capture du Président Gbagbo.

La crise ivoirienne a connu un tournant décisif lundi avec la capture du Président Laurent Gbagbo ainsi que cetlle d’une centaine de membres de son entourage à la résidence officielle des chefs d’Etat ivoiriens. La résidence avait été bombardée toute la nuit du dimanche au lundi par l’aviation française.

Abidjan était l’objet depuis plus de 10 jours d’âpres combats entre forces de défense et de sécurité (FDS) restées loyales et forces d’Alassane Ouattara. Les  forces de Ouattara avaient échoué à maintes reprises dans leurs assauts répétés et médiatisés contre la résidence du Président Gbagbo.

Le contentieux électoral né du scrutin du 28 novembre s’est transformé en une guerre suite à l’ingérence armée de la France et de l’ONU (Organisation des Nations Unies).

Le Président Laurent Gbagbo, a été reconnu et investi Président par le Conseil Constitutionnel, plus haute juridiction chargée de proclamer les résultats définitifs  en Côte d’Ivoire alors qu’Alassane Ouattara, se fonde lui sur une certification « controversée et précipitée » du représentant de l’ONU à Abidjan.

Publicités