Côte d’Ivoire: Les forces loyales à Alassane Ouattara échouent à Yopougon

Posted on 21 avril 2011

121


ABIDJAN – Les combattants fidèles à Alassane Ouattara, ont échoué une nouvelle fois, mercredi, dans la bataille pour le contrôle de Yopougon, la plus grande commune du district d’Abidjan.

« Ils ont été repoussés jusqu’à la sortie, n’eût été l’interposition de l’ONUCI sur l’autoroute, ils (les résistants ) seraient entrés à Adjamé », rapporte notre source. Les hommes de Ouattara, à l’aide d’armes lourdes, s’étaient lancés dans la nuit du mardi à l’assaut de la commune pour une nouvelle « opération de ratissage ». Après un bombardement intensif, les forces loyales à Ouattara, seront contraintes au repli par les résistants (ex-FDS restés loyales au Président Laurent Gbagbo), non sans avoir enregistré des pertes.

Des détonations à l’arme lourde avaient été entendues toute la nuit du mardi au mercredi. Ces tirs, selon plusieurs habitants, n’étaient pas ciblés, et les obus semblaient être lancés « à l’aveuglette ». Les populations traumatisées ont commencé au petit matin du mercredi à migrer vers les zones jugées plus calmes.
Cette « opération de ratissage » lancée aux lendemains de la capture par la coalition armée Licorne-ONUCI-FRCI du Président Laurent Gbagbo semble s’éterniser pour les abidjanais qui espéraient un retour rapide au calme.

Le contentieux électoral né du scrutin du 28 novembre s’est transformé en un conflit armé suite à l’intervention armée de la France et de l’ONU (Organisation des Nations Unies) aux côtés de la rébellion soutenant Alassane Ouattara.

Le Conseil Constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction chargée de proclamer les résultats définitifs des présidentielles, avait constaté la victoire du Président Gbagbo. Young Jin Choi, représentant de l’ONU avait lui proclamé Ouattara vainqueur, justifiant l’enlèvement du Président légitime par la coalition armée pro-Ouattara.

Posted in: Militaire, Société