Côte d’Ivoire : Nouvelle mise en garde des avocats du Président Gbagbo

Posted on 27 avril 2011

28


PARIS – Le collectif des avocats du Président ivoirien Laurent Gbagbo, enlevé et détenu «illégalement et arbitrairement retenu, probablement à Korhogo dans le nord de la Côte d’Ivoire » ont mis en garde mercredi ses « ravisseurs (…) s’il était attenté à sa vie ».

Dans un communiqué dont DirectScoop a eu copie, le collectif des avocats du Président Gbagbo dénonce le caractère « arbitraire » et « illégal » de cette détention.

Pour lui, « le régime de de Monsieur Alassane OUATTARA (…) méconnait le principe de la présomption d’innocence » en annonçant 15 jours après son capture l’ouverture « d’enquêtes préliminaires » sur des crimes et délits qu’il aurait commis. « Ce qui est contraire non seulement à la législation ivoirienne, mais également à la Déclaration Univers elle des Droits de l’Homme », écrit le collectif.

Le collectif a tenu aussi à rappeler « la nécessité de respecter les droits fondamentaux du Président Laurent GBAGBO, notamment celui  de bénéficier de l’assistance d’un médecin de son choix et de communiquer librement avec son conseil dès lors qu’il fait l’objet d’une privation de liberté ».

Les proches du Président Laurent Gbagbo ont démentir mardi la rumeur de sa tentative de suicide, lancée par un journal proche d’Alassane Ouattara, Chef d’Etat installé par la communauté internationale.

Posted in: Dans l'actu, Justice