France : Plainte contre le Représentant de Ouattara à Paris

Posted on 27 avril 2011

152


PARIS – La représentante du parti du Président Laurent Gbagbo en France, Brigitte Kuyo, a affirmé mardi avoir adressé une plainte « contre Aly COULIBALY  (ambassadeur du président ivoirien installé par la communauté internationale, Alassane Ouattara, en France) pour diffamation, propos mensongers et dénonciation calomnieuse. »

« Après avoir constaté que j’étais accusée sans preuve alors que je ne travaille même pas à l’ambassade, je me réservais le droit de porter plainte contre Aly COULIBALY », a-t-elle expliqué avant de révéler que le dossier avait été transmis au Procureur de la république.

Brigitte Kuyo avait été convoqué mardi en début d’après-midi au commissariat de police suite à une plainte déposée par Aly  Coulibaly sur instruction d’Alassane Ouattara. Ce dernier lui reprocherait de « l’avoir empêché d’entrer en possession d’une des voitures de l’Ambassadeur ivoirien Pierre Kipré ».

Pour Aly Coulibaly, elle aurait « volé » ledit véhicule  puisqu’ « elle est la représentante du FPI en France ». Sans preuve apparente, Brigitte a dû être relâché.

Les partisans du Président ivoirien déposé par la coalition armée Licorne-ONUCI-FRCI voient en cette action une « tentative d’intimidation » dans le but de les « bâillonner ». Les proches du Président Gbagbo sont la cible depuis sa capture, des hommes  de Ouattara, le nouvel homme fort d’Abidjan.

Exactions, pillages, exécutions extra-judiciaires, arrestations arbitraires, déportations, détentions sans motif sont au nombre des crimes commis – et dénoncés par plusieurs organisations internationales – à l’encontre des proches et autres sympathisants de Laurent Gbagbo.