Côte d’Ivoire: Simplice Kouadio auditionne le Président Gbagbo sans ses avocats

Posted on 7 mai 2011

401


KOROGHO – Simplice Kouadio Koffi, procureur nommé par Ouattara a dit avoir entendu samedi pour la première fois, dans le cadre d’une enquête préliminaire, le président ivoirien Laurent Gbagbo, à Korhogo, dans le Nord de la Côte d’Ivoire, où il est détenu sans chefs d’accusations, a-t-on appris d’une source proche du dossier.

« Laurent Gbagbo a été auditionné en présence de son médecin personnel », a affirmé Simplice Kouadio Koffi, en sortant de la villa où M.

Un entretien qui a duré environ une heure, a constaté des journalistes de DirectScoop.

« Je me rendrai dimanche à Odienné (nord-ouest) pour l’audition de Simone Gbagbo », a précisé le procureur Simplice Koaudio.

Prévu pour se tenir vendredi, c’est finalement samedi que Simplice Kouadio a tenu à auditionner le président ivoirien Laurent Gbagbo. Ses avocats ayant été refoulés à leur arrivée vendredi matin à l’aéroport d’Abidjan par le ministre de l’intérieur d’Alassane Ouattara.

Les avocats du Président Gbagbo, Jacques Vergès et Marcel Ceccaldi, ont dénoncé un « piège » et une « violation des droits de la défense » à leur retour à Paris vendredi soir, demandant un report de l’audition jusqu’à leur arrivée.Tous deux se trouvaient encore en France samedi.

« Si Laurent Gbagbo ne veut pas être entendu hors de la présence de ses avocats, il ne peut pas y avoir d’audition, selon la loi ivoirienne », avait déclaré dans la matinée à DirectScoop Marcel Ceccaldi, précisant qu’il allait se rendre lundi à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris pour demander un visa.

Capturé le 11 avril après une nuit de bombardements intenses par les forces françaises, à la résidence présidentielle de Côte d’Ivoire, le Président Laurent Gbagbo a été déporté dans le nord du pays. Détenus sans aucun chef d’accusation, il fait, aux dires des nouvelles autorités, l’objet d’ «enquêtes préliminaires ».

Posted in: Dans l'actu, Justice