Côte d’Ivoire : « La responsabilité de rassurer les gens incombe en premier lieu au gouvernement » (Mamadou Koulibaly, Président de l’Assemblée Nationale)

Posted on 17 mai 2011

165


ABIDJAN – Le Président de l’Assemblée Nationale, Mamadou Koulibaly, a réitéré lundi aux nouvelles autorités ivoiriennes « l’urgence d’un retour rapide à la normalité en Côte d’Ivoire », estimant que « les conditions sécuritaires » n’étaient pas encore réunies.

« Aujourd’hui encore, dix jours après la prestation de serment du président Ouattara, des pillages et des exactions continuent sur tout le territoire ivoirien. Les Ivoiriens sont toujours dans la peur. Nombre d’entre eux sont toujours en exil ou vivent terrés dans les forêts (…) », a-t-il relevé dans une interview accordée au quotidien ivoirien l’intelligent.

La garantie sécuritaire reste pour le Président par intérim du FPI (parti du Président Laurent Gbagbo) un préalable. « Au Front populaire ivoirien, nous sommes prêts à appuyer le nouveau gouvernement dans sa mission de réconciliation, à condition que celui-ci fasse preuve d’une réelle volonté d’apaisement », a-t-il rassuré.

Cette interview alors que la presse pro-Ouattara accuse les partisans du Président déchu de ne pas « jouer franc-jeu et pas digne de confiance ». Le Président Gbagbo avait déjà confié aux Elders lors de leur visite début mai sa volonté de voir le pays reprendre une vie normale.