Burkina/Manifestations d’élèves : Le ministère des enseignements saccagé

Posted on 23 mai 2011

36


OUAGADOUGOU – Le ministère des enseignements a été saccagé lundi lors d’une manifestation d’élèves et d’étudiants burkinabés, qui protestait contre la mauvaise gestion par le gouvernement des revendications de leurs enseignants en grève depuis vendredi, selon des témoins.

Les enseignants qui dénoncent entre autres, l’exploitation des enseignants, les effectifs pléthoriques dans les classes, avaient décidé de reconduire leur mouvement jusqu’à la démission de leur tout nouveau ministre des enseignements scolaires et universitaires, Albert Ouedraogo.

Le Burkina Faso est en proie depuis le mois de février à une crise sociale généralisée. Amorcée par les élèves et étudiants suite au décès dans des conditions non encore élucidées de l’élève Justin Zongo, elle a fini par gagner toutes les autres couches jusqu’aux militaires de la garde prétorienne.

Cette crise avait conduit fin avril à la nomination d’un nouveau gouvernement dans lequel le porte-feuille revenait au Président Compaoré et dirigé par Luc-Adolphe Tiao en remplacement de Tertius Zongo.

Arrivée au pouvoir suite à un coup d’état sanglant qui emportera le père de la révolution en 1987, Thomas Sankara, Blaise Compaoré s’est fait réélire, dans un contexte électoral controversé, pour la 4ème fois. L’opposition exige son départ.