Libye : « Kadhafi n’est pas prêt à quitter son pays » (Jacob zuma)

Posted on 31 mai 2011

21


TRIPOLI – Mouammar Kadhafi “n’est pas prêt à quitter la Libye, malgré les difficultés”, et entend contribuer à la recherche d’une solution politique au conflit, a déclaré mardi le président sud-africain, Jacob Zuma, de retour d’une mission de paix à Tripoli.

 Mouammar Kadhafi est disposé à rechercher une solution politique au conflit dans son pays mais réclame un cessez-le-feu et l’arrêt des frappes de l’OTAN “afin de permettre un dialogue interlibyen”, a précisé Jacob Zuma, ajoutant: “La sécurité personnelle du colonel Kadhafi est une source de préoccupation.”

Peu après le départ du président sud-africain de Tripoli, les raids ont d’ailleurs repris. La télévision libyenne a rapporté que des avions de la coalition avaient bombardé des sites militaires et civils à Tripoli et à Tadjoura, à l’est de la capitale.

Pour Jacob Zuma, une solution durable au conflit libyen ne pourra être trouvée que par un dialogue entre toutes les parties.

L’OTAN a intensifié depuis plusieurs jours ses frappes sur Tripoli. Le complexe de Bab al Aziziah, QG de Kadhafi dans le centre de la capitale, est régulièrement visé.