Burkina Faso : L’opposition se retire de la CENI

Posted on 9 juin 2011

43


OUAGADOUGOU – L’opposition Burkinabé dans un communiqué mercredi a signifié son retrait de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Quatre représentants des partis de l’opposition ont démissionné de la CENI. L’opposition avait demandé à plusieurs reprises la démission du président de la CENI, Moussa Michel Tapsoba, contestant sa gestion de l’élection présidentielle de novembre dernier, qui a vu la victoire de Blaise Compaoré.

Le chef de file de l’opposition, Bénéwendé Sankara, réclame la démission du président de l’institution en prélude aux élections municipales et législatives de 2012. Au cours d’une conférence de presse, il a déclaré que ce dernier, Moussa Michel Tapsoba, était totalement disqualifié pour organiser des élections crédibles transparentes et indépendantes.

Depuis la présidentielle de novembre dernier, l’opposition s’en prend vivement à la CENI qu’elle accuse d’avoir organisé une élection calamiteuse et catastrophique.

Dans un entretien accordé au quotidien L’Observateur paalga, le président, Moussa Michel Tapsoba rejette le qualificatif de « catastrophique », tout en reconnaissant que la présidentielle de l’an passé fut l’élection la plus difficile à organiser, depuis sa nomination en 2001. Il avoue être soumis aux pressions de la majorité présidentielle ainsi que du nouveau Premier ministre, Luc Adolphe Tiao

Publicités