Sénégal/Tchad: Après de vives critiques, Wade suspend sa volonté de livrer Hissène Habré à Idriss Déby

Posted on 11 juillet 2011

39


DAKAR – Le Président Sénégalais Abdoulaye Wade a suspendu sa décision de livrer Hissène Habré- ancien chef d’Etat du Tchad- au Président Tchadien Idriss Déby, a annoncé dimanche soir le ministre sénégalais des Affaires étrangère, Madické Niang, dans un communiqué lu à la radio-télévision nationale RTS.
Plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme et une avocate de victimes avaient très vite critiqué la décision de l’extradition de Hissène Habré vers le Tchad, doutant que M. Habré, puisse bénéficier d’un procès équitable.
« Le Sénégal suspend la mesure d’expulsion contre Hissène Habré compte tenu de la demande faite par Mme la Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme », a précisé le ministre Navi Pillay.
Selon le ministre, le Sénégal va engager « immédiatement des consultations avec l’ONU, l’Union africaine (UA) et la communauté internationale » pour « qu’une solution puisse intervenir rapidement ».
L’un des avocats de Hissène Habré, qu’il avait rencontré avant l’annonce de la suspension de l’expulsion, « a dit que s’il doit retourner au Tchad, ce sera dans un cercueil. Il invoque son droit à la résistance à tout ordre illégal et illégitime ». L’ancien Chef d’Etat s’était aussi dit « victime d’un kidnapping », selon un autre de ses avocats.