Libye: La Russie ne reconnait pas les rebelles comme autorité légitime

Posted on 18 juillet 2011


MOSCOU - La Russie a refusé de reconnaître le Conseil national de transition (CNT), branche politique de la rébellion, comme autorité de ce pays, a déclaré lundi,  Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.
"S'il s'agit de reconnaître le CNT comme seul représentant du peuple libyen, nous ne partageons pas cette position", a déclaré M. Lavrov au cours d'un point de presse.
Moscou avait décliné une invitation à se joindre à la réunion du groupe de contact, estimant que le Conseil de sécurité de l'ONU était la seule instance légitime dans ce conflit.
Pour la Russie, cette reconnaissance équivaut à "prendre le parti d'une partie en conflit dans la guerre civile", a estimé le chef de la diplomatie russe.
"Les partisans de cette décision sont favorables à une politique d'isolement des forces qui représentent Tripoli et nous sommes traditionnellement contre l'isolement", a-t-il ajouté.
"Nous entretenons des contacts avec Tripoli et avec Benghazi pour qu'ils fassent preuve d'une position constructive et se mettent à la table des négociations", a dit le ministre russe.
La Russie s'était opposé avec la Chine,  en mars,  lors du vote au Conseil de sécurité de la résolution 1973 qui a permis l'intervention internationale, et a vivement dénoncé les conditions de sa mise en oeuvre.