Congo: La belgique s’inquiète d’un éventuel report des élections

Posted on 3 août 2011

72


BRUXELLES- Les ministres belges des Affaires étrangères, Steven Vanackere, et de la Coopération, Olivier Chastel, dans un communiqué commun, mardi ont marqué leur inquiétude d’un éventuel report des élections dans le pays.

«Le contexte est favorable à l’adoption par l’Assemblée nationale et le Sénat, dans les meilleurs délais et certainement avant le 10 août, de l’annexe à la loi électorale, seule sondition pour la tenue des élections», ont indiqué les ministres belges des Affaires étrangères, Steven Vanackere, et de la Coopération, Olivier Chastel, avant de s’inquiéter «de l’éventualité d’un retard du vote par le Parlement congolais de l’annexe et de la piste d’un découplage des élections présidentielles et législatives».

La Belgique souhaite la tenue de ces élections cumulées, présidentielle et législatives, le 28 novembre comme initialement.

Elle invite «donc le parlement à assumer pleinement sa responsabilité, à voter l’annexe dans les jours qui suivent, démentant ainsi par les faits les prévisions pessimistes récemment entendues». Tout en rappelant que son aide financière à la Rdc «est conditionnée par le bon déroulement» de ces scrutins.