Côte d’Ivoire: Le Conseil constitutionnel version Ouattara a pris fonction

Posted on 4 août 2011

45


Abidjan – Alassane Ouattara, président ivoirien installé avec l’aide militaire de la France a procédé jeudi, à l’installation des membres du Conseil constitutionnel, nommé récemment en violation de la Constitution.

Francis Wodié, ainsi que d’autres personnalités jugées proches de Ouattara, avait été  nommés par décret en remplacement du Président Yao N’Dré et de ses conseillers dont le mandat courait jusqu’en2015.

Cette cérémonie de prestation de serment intervient en violation de l’article 90 de la constitution ivoirienne au terme duquel le Président du conseil constitutionnel (et ses conseillers) sont nommés pour une durée de « 6 ans non renouvelable ».

« On se souvient qu’à son accession au pouvoir, Alassane Ouattara avait refusé de reconnaître la légitimité du Parlement actuel, prétextant de la fin de son mandat » rappelle un commentateur qui annonce « la naissance d’un pouvoir autocratique ».

Plus de 100 jours après le renversement du régime ivoirien, l’état de droit demeure hypothétique. Les nouvelles autorités semblent avoir optées pour un pouvoir concentré dans les mains de l’exécutif. Toutes les décisions sont prises par décrets, celles nécessitant l’avis du parlement via des « ordonnances jamais confirmées».

Le Président Gbagbo et l’ensemble des prisonniers politiques, quant à eux, sont toujours incarcérés sans aucun chef d’inculpation. Les manifestations et autres actions pacifiques se poursuivent pour demander leur libération.

Posted in: Dans l'actu, Justice